Le Theil 1 (communes)
Le Theil 2 (communes)
Le Theil 3 (communes)
<< >>

Economie 1'Vie Locale 1'Municipalité 1'

Commune de Val-au-Perche

Maire : Martine GEORGET

 

Mairie :

7 place des Teilleuls, Le Theil-sur-Huisne, 61260 Val-au-Perche

Tél. : 02 37 49 59 80

Fax : 02 37 37 47 36

Courriel : val.au.perche@gmail.com

 

Horaires :

Lundi 15h – 17h
Mercredi 10h – 12h
Jeudi 10h – 12h
Vendredi 15h – 17h
Samedi 10h – 12h

La commune déléguée :

Population : 1850 habitants

Superficie : 953 ha

Maire délégué : Jacques KÄSER

 

Mairie déléguée :

Place de la Mairie, BP 4 - 61260 Le Theil-sur-Huisne

Tél. : 02 37 49 63 34

Fax : 02 37 49 78 61

Courriel : mairieletheil61@wanadoo.fr

 

Horaires :

Lundi 9h – 12h / 14h – 17h30
Mardi 9h – 12h
Mercredi 9h – 12h / 14h -17h30
Jeudi 9h – 12h
Vendredi 9h – 12h / 14h – 17h30

 

 

Histoire :

A l’extrémité du département, aux confins de la Sarthe et de l’Eure et Loir, Le Theil-sur-Huisne est une petite ville industrielle offrant au voyageur un paysage verdoyant parcouru par l’Huisne, entourée de collines du Perche. Le nom du Theil-sur-Huisne est le plus souvent associé au latin Tilia, signifiant le tilleul, poussant en grand nombre dans cette partie du Perche. L’église Notre-Dame de l’Assomption est le monument le plus ancien (XIIe siècle). Cette église très endommagée en 1449 par les Anglais fut reconstruite en partie à partir du XVe siècle puis remaniée au cours du XIXe siècle. Elevé au XIe siècle sur une motte féodale, le château-fort du Theil faisait face aux frontières du Maine, défendant ainsi le puissant château de Nogent-le-Rotrou. Détruit pendant la guerre de Cent Ans, puis totalement ravagé pendant la Ligue, la motte fut arasée au milieu du XIXe siècle. Au fil des siècles Le Theil-sur-Huisne se transforma avec l’arrivée du chemin de fer (Paris-Brest), provoquant l’arrivée de nombreuses entreprises : des cidreries mais surtout l’usine de papier à cigarettes Abadie en 1866. Le papier était distribué dans le monde entier. Elle occupait près de 200 ouvriers logés dans des cités dont il subsiste des éléments rue Salvert, rue de la Vallée et rue de la Fontaine. Elle ferma définitivement en 1975, laissant des bâtiments de grande qualité architecturale en ruines. Du fait d’un territoire restreint (950 ha), l’agriculture ne fut jamais au centre de l’économie de la commune. En 1938 seulement 18 fermes étaient recensées, de nos jours, il n’y a plus aucun siège d’exploitation agricole. Par contre, Le Theil a su développer l’industrie, du fait de sa position privilégié (routes, autoroutes, chemin de fer, proche de Paris) . A ce jour, elle emploie 1230 personnes (Aubry – Pilar ; Centrale à béton ; Gestamp ; MSV ; MTA ; SCA, etc… ).